Saleté +1, propreté on attend…

Passer des promesses de campagne à la réalité est un défi,
et la Ville au bout de 9 mois ne réussit pas à changer
la donne. Les Roubaisiens constatent au contraire une
dégradation de la propreté et du cadre de vie au quotidien.

Le retrait du marché de la Ville à ICEO l’entreprise d’insertion qui
employait les équipes de balayage, la montée en charge efficace
d’autres réponses pose question. Stop aux paroles, passage
à l’acte… Il devient urgent aussi de mieux réguler la circulation
urbaine, nous attendons une grande ambition sur le vélo, des
aménagements sécurisés et “pas touche” à nos stations V’Lille !

Myriam Cau, Slimane Tir
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”
janvier 2015

Publicités