Des choix budgétaires qui renforcent la crise

L a majorité a voté le budget.

Elle indique désormais ses priorités par un message clair d’austérité en s’attaquant aux familles et à la jeunesse par une hausse des tarifs de cantine de 10%, 20% sur les loisirs sans hébergement (vacances, mercredis récréatifs), aux associations en annonçant même le tour de vis supplémentaire pour 2016, aux centres sociaux, alors que bon nombre font face à de grandes difficultés, envoyant un signal de retrait aux autres financeurs et risquant de saborder les futurs États Généraux.

Slimane Tir,  Myriam Cau
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

avril 2015

Publicités