Pour l’école de la république

La fin de la semaine des 4 jours fut une bonne chose.

L’accès à un péri scolaire de qualité est un droit qui doit s’intégrer dans un projet éducatif global.

Depuis plus de 2 ans, nous avons toujours voté contre tout dispositif sélectif et inégalitaire.

La majorité UMP vient de rendre ces activités payantes.

A la double peine : sans emploi mais et nos enfants exclus d’un service public, elle ajoute un obstacle, qui jouera au détriment de la réussite des enfants.

Face au très profond malaise social et démocratique, elle devrait plutôt avoir la passion de la citoyenneté, de l’égalité et chercher à faire vivre la République.

Slimane Tir, Myriam Cau
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

juin – août 2015

Publicités