Lettre ouverte aux Maires du Nord Pas-de-Calais Picardie

Madame, Monsieur le Maire

A l’aube de la fusion effective du Nord Pas-de-Calais et de la Picardie, le Rassemblement « Choisir une région citoyenne, écologique et solidaire » soutenue par EELV, le Parti de Gauche, Nouvelle Donne, la Nouvelle Gauche Socialiste, des collectif citoyens, et conduit par Sandrine Rousseau, tient à s’adresser à vous en votre responsabilité de Maire.

La future grande Région, pour réussir, devra s’appuyer sur les territoires et leurs forces vives. Elle devra être aux côtés de ceux qui portent au quotidien les attentes et difficultés des populations. Cette relation de proximité des Maires fait l’immense force de nos territoires français, nous le savons.

Il ne peut être question que la création de la nouvelle grande région soit synonyme d’éloignement de l’action du Conseil Régional des bassins de vie des 5 départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise.

Si nous sommes élus, nous veillerons à assurer un fonctionnement du Conseil Régional au plus près des territoires, nous ne l’inventerons pas tout seuls nous l’imaginerons avec vous pour correspondre au mieux aux besoins des populations.

Plus concrètement, nous allons promouvoir un maillage de solutions de mobilités durables qui permettent d’améliorer la desserte de tous les territoires. Parmi ces solutions figurera bien sûr la revalorisation de toutes les dessertes ferroviaires et le renforcement des intercités, dont nous sommes prêts à prendre en charge directement la compétence pour pallier l’insuffisance du service assuré jusque lors.

Nous voulons aussi valoriser l’accès de tous aux services publics, quel que soit le territoire, la ville, le quartier. Pour cela nous aiderons les territoires qui souhaitent mettre en place de véritables maisons de services publics, lieux d’animation et de ressources (administrations, services sociaux, santé, télétravail, cybercentre, pôle de mobilité…). Ce peut être une opportunité pour revaloriser un centre bourg, une gare ou pour désenclaver un quartier périphérique.

Comme vous le savez, la Loi NOTRe a redéfini le périmètre de compétence des futures régions. Sans entrer dans le détail, je souhaite insister sur le rôle réaffirmé et renforcé des Régions en matière d’Aménagement Durable du Territoire.

Déjà les 2 anciennes Régions avaient chacune élaboré leur SRADDT (Schéma Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire), cadre stratégique qui doit inspirer les différents SCOT pour favoriser les cohérences des territoires entre eux à une plus large échelle.

Parmi toutes les régions de France, et de façon exemplaire, le Nord Pas-de-Calais comme la Picardie ont chacune travaillé avec le même processus innovant de DRA (Directives Régionales d’Aménagement), de façon à porter des enjeux jugés comme déterminants à la bonne échelle : celle de la coopération entre territoires d’intercommunalité, en lien avec les départements. C’est une chance.

Les enjeux stratégiques que chacune des régions a retenu, sont différents mais parfaitement complémentaires. Nous allons ainsi pouvoir dans la région fusionnée bénéficier des apports spécifiques de chacun pour un enrichissement augmenté.

  • Ainsi la Picardie a développé ses orientations à travers les DRA : renforcement des « pôles-gares », valorisation des « fonds de Vallées » et promotion des « Nouvelles campagnes »,
  • Le Nord Pas-de-Calais a co-construit, avec les territoires, des DRA sur la « lutte contre l’étalement urbain » pour préserver le foncier agricole et la « trame verte et bleue » pour reconstituer des écosystèmes efficaces. Le Nord Pas-Calais, en 2014 et 2015, a entamé un travail d’élaboration de 2 nouvelles DRA l’une sur « les mobilités » et l’autre sur « l’Egalité des Territoires ».

C’est sur cette dernière que je souhaiterais attirer votre attention : l’Égalité des Territoires n’est pas un vain mot, elle prend la forme concrète d’engagements permettant à chaque habitant d’avoir accès aux mêmes services, partout.

La Loi NOTRe demande aux nouvelles grandes Régions d’élaborer dans les 18 mois le SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable et d’Égalité des Territoires) qui remplacera les 2 actuels SRADDT. Ce nouveau schéma présente un véritable intérêt puisqu’il nous permettra de nous engager rapidement avec des cadres d’action concrets pour un aménagement équilibré du territoire, de nouvelles relations ville-campagne, et une vigilance quant aux déséquilibres liés à la métropolisation. Ce SRADDET aura par ailleurs un pouvoir prescriptif que n’avait pas le SRADDT.

C’est pourquoi nous voulons vous dire, Madame, Monsieur le Maire, que dès aujourd’hui nous sommes prêts : nous voulons l’égalité des territoires, une accessibilité de tous aux services, et des moyens pour les villes et les intercommunalités de renforcer leur propre ingénierie territoriale, car sans ressources pas de moyen de prendre en main son destin et d’élaborer ses propres projets.

Nous avons donc la volonté de compenser les inégalités actuelles (de richesse, d’accessibilité, de potentiel fiscal, d’ingénierie locale) pour promouvoir un aménagement équilibré de notre future région.

Nous voulons construire ensemble, pas de façon pyramidale, en imposant par le haut, mais avec vous, en nous basant sur votre connaissance des réalités du terrain et les attentes des citoyens.

Au nom du Rassemblement pour une Région citoyenne, écologique et solidaire, je me tiens à votre disposition Madame, Monsieur le Maire, pour construire avec vous une région prospère, une région d’équilibre.

Sandrine Rousseau
Candidate du Rassemblement “Choisir une région citoyenne, écologique et solidaire”

Publicités