Le revenu de solidarité active

Il est urgent d’ouvrir aux 18-25 ans l’accès au Revenu de Solidarité Active. Leur exclusion, l’une des failles majeures de notre système social actuel, est profondément injuste.

La priorité affichée à la jeunesse exige de lui offrir les mêmes droits que tous les autres majeurs.

Simplifier, automatiser le versement des minima sociaux est aussi urgent. Avec 10 minima et des taux de non-recours approchant les 50%, notre système de protection sociale est complexe et au final défaillant.

Ce serait un pas important vers la mise en place d’un revenu de base inconditionnel, respectueux de la dignité des personnes.

Slimane Tir, Myriam Cau,
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

 

mai 2016

 

mai 2016

Publicités