Roubaix zéro déchet, sérieusement ?

Notre Ville a deux visages, l’un souriant dynamique et créatif, en témoignent les initiatives de la société civile dans la culture, l’entreprenariat, la solidarité. L’autre est plus sombre : des logements insalubres, des quartiers sales, usés où vivent des Roubaisiens exaspérés. Les dépôts dont on ne vient pas à bout, des voitures sur les trottoirs, des délaissés qui attirent les ordures, parfois des rats… Mais de tout cela, on n’aime pas trop parler car Roubaix est « la ville » du Zéro Déchet. Cette idée utile, mais marginale eu égard aux difficultés de propreté et de maintenance à Roubaix, a donc envahi toute la communication de la Ville, tandis que le dialogue sur les difficultés du quotidien reste en friche. Où sont les correspondants du cadre de vie ?
Quel travail est conduit avec les différents bailleurs sociaux ?
Où met-on la barre de l’inacceptable ? M. le Maire, moins de com’, plus de fond… C’est ce que les Roubaisiens attendent

Myriam Cau, Slimane Tir, Tounès Rahim, Christian Carlier
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir

Roubaix XXL – Octobre 20017