La baisse des APL

La logique budgétaire de l’État, au travers de la baisse des APL, produit une forme de solidarité inversée,

  • entre locataires, pénalisant les moins modestes, au risque de détruire définitivement toute mixité sociale.
  • Entre organismes, car elle touche moins ceux qui remplissent faiblement leur mission sociale. Les arbitrages budgétaires annoncés par les bailleurs pour équilibrer leurs comptes, risquent de se faire au détriment de l’entretien, des réhabilitations pourtant nécessaires et de la construction qui reste toujours insuffisante, face à la crise.

Les personnes les plus vulnérables seront le plus durement touchées par une mesure d’austérité, qui très vite détruira nombre d’emplois dans les activités du bâtiment.

Ni socialement juste, ni économiquement efficace, cette mesure est écologiquement contreproductive, en compromettant nos engagements de lutte contre le réchauffement climatique.

Slimane Tir, Myriam Cau, Tounès Rahim, Christian Carlier
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

RoubaixXXL – Décembre 2017

Publicités