Investir pour l’avenir, investir sur l’humain

Les statistiques de revenus et du chômage le disent : Roubaix est la plus pauvre des grandes villes de France. Ce n’est pas le cas du budget de la Ville de Roubaix, la faiblesse des rentrées d’impôts locaux est compensée par la Dotation de Solidarité Urbaine (37 millions d’euros) venant de l’État. Cette dotation de « solidarité » doit-elle être engloutie dans le budget pour la baisse d’impôts locaux de quelques uns ? Où aller à la résorption des inégalités, de la précarité et particulièrement à l’éducation et à la culture pour les enfants et les jeunes ? C’est le seul moyen de créer du développement humain durable, de l’autonomie et de la capacité d’agir. C’est la possibilité que Roubaix s’en sorte vraiment, par la richesse des talents et la diversité de tous ses enfants. Misons les moyens sur l’école, cultivons l’égalité des chances pour préparer l’avenir, créons de la confiance en la République, à la base…

Myriam Cau, Slimane Tir, Tounès Rahim
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir

Publicités

La dureté des conditions d’existence

La dureté des conditions d’existence de beaucoup de Roubaisiens ne doit pas nous conduire à fermer nos cœurs, nos portes et notre intelligence aux enjeux du monde.
Le mal logement sévit, des personnes dorment à la rue, le 115 est saturé, réfugiés et roms luttent pour survivre et conserver leur dignité. Nous sommes riches car nous pouvons aller à l’école, être soignés, car nous vivons dans un pays démocratique.

Puisse cette fin d’année, nous donner l’énergie des combats collectifs et altruistes au service de l’homme et de la planète…

Myriam Cau, Slimane Tir, Tounès Rahim
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

Janvier 2017

Menaces sur la biodiversité

La population de vertébrés a chuté de 58% en 40 ans. De nouvelles espèces sont en voie de disparition. En France aussi, la biodiversité animale est menacée.
A la destruction des écosystèmes et la pollution s’ajoute notre modèle alimentaire. L’agriculture est la cause de 80% de la déforestation mondiale, pèse 70% de la consommation d’eau. Il est aussi nocif pour le climat représentant 30% de l’impact carbone français.
Pourtant des solutions existent à chaque niveau : une France 100% énergie renouvelable est possible à horizon 2050, entraînant économies budgétaires et un potentiel de 700 000 emplois.
La COP22 à Marrakech doit être celle des engagements concrets. En prenant en compte par exemple, la question des océans et des transports, sans laquelle cette volonté commune est vouée à l’échec ; en affirmant justice et solidarité climatiques, envers les pays les plus pauvres, très vulnérables alors qu’ils contribuent marginalement au changement climatique.

Tounes RAHIM, Myriam CAU, Slimane TIR
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

décembre 2016

Vivre ensemble

Il est remarquable que le tissu social, la solidarité résistent dans notre cité malgré ses difficultés sociales et économiques, mais pour combien de temps encore ? Les incivilités, la dégradation de la confiance dans les institutions, la colère désordonnée à l’égard des biens et des agents publics, l’attraction des illusions violentes pour certains jeunes : de quoi tout cela est-il le nom ? La baisse, voire la fin des Fonds de Participation des habitants décidés par le Maire après celle des financements associatifs ne peut qu’accélérer la détérioration du climat social. Il y a urgence. Rétablir ces moyens est la seule attitude responsable.

Slimane Tir, Myriam Cau
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

novembre 2016

Ecologie : Des actes

Jamais il n’a fait aussi chaud, le climat erratique oscille entre canicule et inondation. Il se trouve encore des politiques comme Mr Sarkozy pour nier ce qui est certain pour les scientifiques, d’autres comme Mr Valls à Notre Dame des Landes pour faire l’inverse de ceux qui engagent leurs signatures à la COP21. À Roubaix, ce que nous pouvons c’est planter et mettre de la nature pour lutter contre les ilots de chaleurs, réduire nos déchets, utiliser si possible le vélo, isoler nos logements, manger de façon naturelle. Nous attendons de la Ville qu’elle mette le booster sur ces questions, plutôt que de remettre des voitures sur la Grand’Place.

Myriam Cau, Slimane Tir
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

octobre 2016

Le non-cumul des mandats

Le non-cumul des mandats doit entrer en vigueur en 2017. Peu contraignante, cette loi  interdit le cumul de fonctions exécutives locales avec un mandat parlementaire. Pourtant, des élus veulent son report. Les lois sur la parité ont fait bouger les lignes mais les disparités restent importantes et le parlement peu représentatif de la population.

Il faudra la renforcer par la fin du cumul des fonctions et la limitation dans le temps des mandats, pour diversifier les profils des élu(e), une véritable rotation des responsabilités, la transmission des savoirs et des compétences, de la commune au parlement.

Slimane Tir, Myriam Cau,
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

Septembre 2016

 

Situation difficile en matière de logement

Roubaix a toujours connu une situation difficile en matière de logement, la pénurie d’une offre pour bien se loger, l’exploitation par certains des mal logés, l’insalubrité ou la dégradation des logements restent un défi pour notre ville.

Il faut concentrer l’effort dans les quartiers anciens ouvriers, notamment par la revalorisation des espaces publics et des équipements. Roubaix a besoin de nature. Mais il faut aussi respecter les petits propriétaires occupants, qui ne peuvent en bout de course payer le résultat de décennies de dévalorisation des quartiers. Démolir, peut-être parfois, mais les gens et le dialogue d’abord…

Myriam Cau, Slimane Tir,
pour le groupe “Ensemble, le pouvoir d’agir”

 

Juin à Août 2016